Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Maltraitance : deux ans avec sursis requis contre un maire UMP jugé pour abus de faiblesse

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 11/11/2012

0 commentaires

La victime est décédée depuis 2008

Deux ans de prison avec sursis ont été requis vendredi 9 novembre à l’encontre du maire (UMP) de Sannois (Val-d’Oise) Yanick Paternotte, jugé devant le tribunal correctionnel de Nanterre pour abus de faiblesse, après avoir reçu en 2004 une donation d’une nonagénaire vulnérable. La représentante du ministère public, Alexandra Boudet, a également réclamé une amende de 50.000 euros et deux ans d’inéligibilité à l’encontre de l’ex-député (20072012). Cette peine complémentaire est indispensable” car le prévenu a usé de son statut de maire pour faire accélérer les choses”, a‑t-elle estimé, dénonçant un comportement encore plus indigne de la part d’un élu”. La

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet