Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Le ministère de l'intérieur s'inquiète de l'accès aux droits des immigrés âgés

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 19/11/2012

0 commentaires

Les invisibles

Le ministre de l’intérieur avait demandé à Michel Aubouin, directeur de l’accueil, de l’intégration et de la citoyenneté, de le représenter à l’inauguration du colloque ” Quel accompagnement pour les personnes âgées immigrées ?” ce 13 novembre à Paris.Le ministère a engagé un travail sur le thème des personnes âgées immigrées, jugées invisibles.Les cinq millions de personnes immigrées vieillissent en France. Elles ne repartiront pas au pays.1,7 millions vieillit en France (de plus de 55 ans, 730 000 de plus de 65 ans, 350 000 de pays de l’union européenne, 210 000 du Maghreb, 30 000 d’Afrique Subsaharienne.Les femmes immigrées âgées sont particulièrement invisibles,

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet