Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Vous avez dit "zéro soins de force" ? L'approche Humanitude par Rosette Marescotti et Yves Gineste (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 10/12/2012

0 commentaires

Lors du 5ème colloque des Approches non médicamenteuses de la maladie d’Alzheimer, qui s’est tenu les 8 et 9 novembre 2012 à la Cité des sciences de la Villette à Paris, Rosette Marescotti et Yves Gineste ont invité le public à remettre en cause leurs pratiques professionnelles et leur manière de prendre soin. Peut-on, et dans ce cas comment, supprimer les soins de force en institution ? On estime aujourd’hui en France à 40 000 en moyenne le nombre de soins de force réalisés quotidiennement dans les institutions d’accueil pour personnes âgées. Ces soins sont définis comme des soins réalisés sous contrainte, exécutés d’une façon qui peut être violente ou ressentie comme violente. Pour

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet