Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Personnes âgées, handicap... la Seine Saint Denis cherche 30 millions désespérément

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 04/02/2013

0 commentaires

Les dépenses sociales explosent

La Seine-Saint-Denis, département le plus pauvre de France métropolitaine, doit trouver plus de 30 millions d’euros pour boucler son budget 2013, grevé par des dépenses sociales non compensées par l’Etat, a mis en garde mercredi 30 janvier le président PS du Conseil général Stéphane Troussel.Ce budget, qui s’élève à environ deux milliards d’euros, doit être débattu jeudi par les conseillers généraux de la Seine-Saint-Denis, département dont plus d’un cinquième de la population (22,7%) vit sous le seuil de pauvreté, avant un vote dans les deux mois.“J’ai de nombreuses fois alerté les autorités sur le fait que la situation financière du département n’est pas

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet