Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

L'Ordre des médecins s'ouvre à une "aide à mourir" sans parler d'euthanasie

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 18/02/2013

0 commentaires

Un devoir d’humanité” disent les médecins

Pour la première fois, l’Ordre des médecins envisage une aide à mourir sous forme d’une sédation terminale” donnée aux patients qui le réclament et auxquels la loi actuelle sur la fin de vie — dite loi Leonetti — ne donne pas de réponse. L’Ordre évoque un devoir d’humanité”, sans employer directement le terme d’euthanasie pour décrire cette assistance médicalisée pour mourir dans la dignité, qui doit relever d’un collège médical, et non d’un médecin qui agirait seul, sans consulter qui que ce soit. L’instance préconise donc une évolution de la législation sur la fin de vie” pour répondre à ces situations exceptionnelles”. La loi Leonetti de 2005,

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet