Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Arrêtons de harceler les malades Alzheimer !

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 04/03/2013

0 commentaires

Faire des jeux mémoire pour ne plus perdre la mémoire, pour ralentir la progression de la maladie d’Alzheimer est une idée communément admise. Ma boulangère ou mon plombier sont persuadés de déjouer le sort à coup de « Questions pour un champion » et autres « Des chiffres et des lettres ». Voir les spécialistes de la maladie laisser s’installer ces idées reçues à quelque chose d’énervant. Leur manque de courage est énervant. Manque de courage à reconnaître qu’on ne sait rien ou pas grand-chose pour soigner ces gens. Manque de courage à reconnaître que la stimulation cognitive ne peut rien contre ces pathologies neurodégénératives… qui, si j’en crois les connaissances actuelles, ont

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet