Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Plaintes, conflits... : l'ARS Ile de France incite à la médiation médicale à l'hôpital

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 25/03/2013

0 commentaires

L’ARS Ile de France fait le difficile constat que le recours à la médiation peine à s’imposer dans les pratiques des établissements de santé. En effet, une enquête réalisée auprès de 400 établissements de la région révèle que 2,5 médiations médicales (en moyenne) sont effectuées par an et par établissement. En considérant le nombre de réclamations des usagers, le taux de médiation est d’environ 6%”. Pourtant les usagers peuvent lorsqu’ils s’estiment victimes d’un préjudice à l’hôpital demander une assistance et les conseils d’un médiateur.L’ARS a cherché à comprendre les raisons de cet échec. Plusieurs réponses semblent émerger, citant tour à tour, une information insuffisante de l’usager

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet