Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : la mort et la société

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 01/04/2013

0 commentaires

Après le rapport du Professeur Sicard sur la fin de vie, deux personnalités prennent la plume pour dégager ce qu’un éventuel projet de loi sur l’euthanasie (ou le suicide assisté) met en jeu​.La première, Marie de Hennezel, spécialiste des soins palliatifs et auteure de nombreux ouvrages sur la fin de vie, estime que ce n’est pas en instituant une assistance au suicide ou à l’euthanasie que l’on permettra à chacun de mourir dans la dignité.Elle rappelle que François Mitterrand — qu’elle a accompagné dans ses derniers moments — (lire La mort intime”) craignait les dérives d’une éventuelle légalisation de l’euthanasie : je n’ai pas aboli la peine de mort pour la réintroduire sous une autre

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet