Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito - Journée de solidarité : stop à la stratégie du pansement

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 21/05/2013

0 commentaires

Souvenons-nous : la journée de solidarité est née du traumatisme des 15 000 morts de la canicule de 2003. Les Français ont compris alors que notre système de santé et de protection sociale n’était pas adapté aux conséquences du vieillissement. Bon an, mal an, ils ont accepté cette drôle de recette : ce jour férié travaillé et non rémunéré (qui ne touche pas les professions libérales par exemple : drôle de vision de la solidarité). Les retraités ont été récemment mis à contribution avec la Casa.Une caisse nationale dédiée aux personnes âgées et handicapées a été créée à cet effet, la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie).10 ans plus tard, que constate-t-on ?Les personnes

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet