Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Alzheimer - personnes âgées : une équipe française précise le rôle meurtrier de la protéine kinase R

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 27/05/2013

0 commentaires

Des protéines tueuses

Les connaissances s’affinent sur le rôle de certaines protéines responsables de la destruction des neurones liée à la maladie d’AlzheimerLa protéine kinase R (PKR), avait été définie comme « enzyme tueuse » à l’issue des travaux de recherche de l’équipe du Pr Jacques Hugon à l’hôpital Lariboisière (AP-HP). La présence de cette protéine dans les prélèvements de liquide céphalo-rachidien avait été analysée à l’époque comme un indicateur précoce de l’évolution de la maladie. Des travaux plus récents de la même équipe de recherche permettent aujourd’hui d’affirmer que la PKR est impliquée dans la destruction des neurones et qu’elle favorise aussi la concentration de deux

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet