Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Alzheimer : une étude sur les effets positifs du bexarotene invalidée par quatre groupes de chercheurs

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 27/05/2013

0 commentaires

Les annonces trop précoces représentent un danger pour les patients affirme un médecin

Quatre équipes de chercheurs ont annoncé dimanche qu’elles avaient été incapables de reproduire une étude publiée en 2012 présentée comme une avancée dans la lutte contre la maladie d’Alzheimer et montrant les effets positifs du bexarotène, un traitement anticancéreux sur des souris de laboratoire. Nous voulions reconstituer cette étude, pour voir si nous pouvions l’exploiter, mais nous n’avons pas réussi”, a déclaré David Borchelt, professeur de neurosciences à l’Université de Floride, considérant qu’il fallait que cet échec soit rendu public. Peut-être devrait-on prendre certaines précautions avant de poursuivre,

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet