Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Maltraitance à l'hôpital de Gisors

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 10/06/2013

0 commentaires

Le défenseur des droits recommande dans le rapport qu’il vient d’adresser à la ministre, Michèle Delaunay, d’engager des poursuites disciplinaires et d’interdire aux aides-soignantes mises en cause dans l’affaire de Gisors (dans l’Eure) d’être à l’avenir en contact avec des personnes vulnérables. Il demande également qu’une réflexion soit conduite sur le management interne de l’hôpital.Rappel des faits : Des personnes âgées hospitalisées dans l’unité de soins de longue durée de cet Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) ont été victimes de maltraitance de la part d’aides-soignantes, évoque Le Parisien/​Aujourd’hui en France ce lundi 10 juin. Cette information

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet