Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bénévole/fin de vie : Ecouter pour accompagner – Fonder une pratique par Pierre Reboul chez Chronique Sociale

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 24/06/2013

0 commentaires

Un bénévolat précieux car il ne sert à rien !

Pierre Reboul est bénévole d’écoute et d’accompagnement aguerri au sein de l’association Jalmalv (jusqu’à la mort, accompagner la vie). Il a écrit le livre qu’il aurait aimé lire quand il a commencé à écouter et accompagner des personnes malades, en fin de vie, leurs proches, en services hospitaliers. Ce bénévolat est particulier, engageant (rythme de visites), dans un milieu particulier, professionnel, aux règles à respecter (confidentialité, hygiène, humilité mais aussi signalement d’actes illicites, maltraitant à qui de droit).Une règle simple à respecter proposée par Jean Léonetti auteur de la loi sur la fin de vie : Ne faites pas ce que vous ne

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet