Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Réseaux & territoires

Belles fêtes malgré Omicron et de faibles revalorisations

Auteur Annie De Vivie

Temps de lecture 1 min

Date de publication 22/12/2021

0 commentaires

Les professionnels ne sont pas mécontents de tourner la page de cette année 2021 qui aura vu des variants du covid-19 s’imposer, l’épuisement grandir, sans loi Grand-âge Autonomie.

Ils espéraient des aides, des soutiens, des revalorisations dans le PLFSS 2022 mais le Conseil constitutionnel vient de retoquer 27 dispositions qui devront trouver un autre vecteur législatif pour être votées et appliquées.

Le secteur de l’aide à domicile est vent debout devant le taux de revalorisation 2022 de 3,05 % qu’ils jugent bien trop faible au regard des besoins
. Ils insistent aussi sur le non-financement (par les départements notamment) des revalorisations du Ségur de la Santé et de l’avenant 43 de la Convention collective nationale de la branche de l’aide, de l’accompagnement, des soins et des services à domicile (CCNBAD).

Quant à cette maladie d’un autre âge, le scorbut (la peste des mers), elle fait sa réapparition chez les plus vulnérables malnutris.

Un comble en cette période de fêtes, de prix, de concours, de trophées comme ces chefs d’Ehpad, ces enseignants d’activités physiques adaptées, ces applications ou tiers lieux… récompensés.

Chacun cherche à trouver la meilleure voie pour protéger sans isoler” alors que la vague Omicron s’amplifie. Brigitte Bourguignon a ainsi présenté ce 20 décembre son protocole de Noël.

Il faut demander l’avis des premiers concernés : les vieux citoyens
”, martèle le Cnav, Conseil national autoproclamé de la vieillesse, dans une tribune dans le Monde de ce 21 décembre.

De quoi alimenter ce temps hors du temps qu’est la trêve des confiseurs. Un temps pour interroger nos priorités, nos attentes, nos valeurs.

Et si le temps devenait un allié au quotidien pour ces magnifiques métiers du lien qui aident à vieillir debout, malgré tout, jusqu’au bout ?

Nous vous donnons rendez-vous le 3 janvier vers cette année 2022 riches en échéances électorales.

Belles fêtes de fin d’année à vous tous !

Partager cet article
Tags