Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Qualité & management

Des étoiles dans les yeux en gériatrie ? Et oui !

Auteur Annie De Vivie

Temps de lecture 1 min

Date de publication 16/11/2022

1 commentaires

Les propos du ministre de la Santé ont déclenché les foudres des professionnels de la gériatrie.

Les stages en gériatrie dans le démarrage des études des infirmiers ne leur donneraient pas les étoiles dans les yeux qu’ils trouveraient dans les services d’urgence, de réanimation.

Des propos qui ont fait hurler la Société Française de gériatrie et de gérontologie (SFGG) réunie en congrès.

Des propos que veut dépasser le groupe privé Orpea qui lance sa refondation en marquant publiquement sa rupture avec le passé tandis qu’une nouvelle vague de perquisitions a démarré mardi.

Des propos âgistes contredits par ces jumelages intergénérationnels et leur kit clef en main pour se lancer, destiné aux directions d’Ehpad et de résidences autonomie.

Des propos contredits par ces établissements et services qui s’engagent dans le label Commune nature” et ses libellules décernées aux structures publiques respectueuses de l’environnement.

Des propos secoués par ces métiers porteurs au sein de l’écosystème de l’accompagnement à domicile comme le care management.

Des représentations, des clichés, des pièges analysés, creusés et dépassés par les intervenants à notre 15eme colloque Agevillage/​Humanitude sur les approches non-médicamenteuses. Le millier de professionnels du grand âge, du handicap participants sont venus apprendre, comprendre pour faire évoluer leurs lieux de vie où l’on prend soin en lieux d’envies avec des ressources qui pétillent.

Il suffit de regarder les étoiles dans les yeux des équipes labellisées Humanitude, sur la scène de la Cité des sciences à Paris pour se dire que oui : la gériatrie, c’est sexy, c’est porteur, c’est génial… quand on est entouré de professionnels formés, accompagnés, dans des lieux de vie-lieux d’envies engagés, rassurants, suivis, évalués.

On va tous vieillir. Autant avoir des étoiles dans les yeux en gériatrie. C’est difficile, c’est long, les inerties et obstacles sont légion, mais c’est possible ! rappelait Catherine Ollivet fondatrice de France Alzheimer 93. Agevillage lui rend hommage et le colloque ANM lui était dédié.

Oui monsieur le ministre : battons-nous pour avoir des étoiles dans les yeux en gériatrie !

Partager cet article
Tags

Bernard Pradines

Bonjour,

Choquants mais peu surprenants sont les propos du ministre. C'est dire tout haut ce que certains pensent tout bas. même s'ils sont moins nombreux que lors du début de ma carrière. Y sommes-nous pour quelque chose ?