Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Réseaux & territoires

En bref : cartel du lino, prix en pagaille, enquête et nomination

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 2 min

Date de publication 22/06/2022

0 commentaires

Cartel du lino : les victimes doivent se manifester rapidement

En 2017, trois grands fabricants français de revêtements de sol écopaient d’une amende record (302 millions d’euros), notamment pour entente sur les prix entre 1990 et 2013

Les établissements sanitaires et médico-sociaux qui ont fait installer durant cette période des sols PVC ou linoléum fabriqués par Gerflor, Tarkett et Forbo en sont les victimes.

« Cette entente sur les prix lors de la passation d’une commande (publique) a eu pour effet d’organiser une concurrence artificielle destinée à tromper la vigilance de l’acheteur public ou privé. Cette pratique a contribué à renchérir le coût des prestations pour celui-ci en faisant obstacle à la libre détermination du prix par le jeu normal de la concurrence. Les conséquences financières de ces pratiques ont été supportées directement par le budget de fonctionnement des établissements de santé. Le préjudice pour l’ensemble des seuls établissements de santé pourrait se monter à plusieurs centaines de millions d’euros », explique le cabinet de Claude Evin, qui mène une action collective en indemnisation avec deux autres cabinets d’avocats (bureau Brandeis et BRL Avocats). 

Les actions devant impérativement être introduites avant octobre 2022, les établissements sont invités à se manifester rapidement – avant le 30 juin indique la Fnaqpa — soit auprès de leur fédération (la Fnadepa et la Fnaqpa notamment se sont portées parties à l’action collective), soit directement auprès des cabinets d’avocats.

Un ancien ministre à la tête du groupe Avec

L’ex-ministre des Outre-mer et ancien vice-président de l’Assemblée nationale Yves Jego est devenu début juin délégué général du groupe Avec (ex DocteGestio).

Il arrive dans un contexte difficile puisque FO et la CGT ont déposé une plainte contre X pour prise illégale d’intérêts”, concernant la gestion du groupe hospitalier mutualiste de Grenoble, repris par Avec en 2020, révélait la semaine dernière la cellule investigation de Radio France. 

Enquête : prévention, contrôle des infections et bon usage des antibiotiques en Ehpad

Le Ginger (groupe d’infectio-gériatrie) mène actuellement l’enquête pour évaluer quelles collaborations entre infectiologues, hygiénistes et gériatres / médecins et soignants coordonnateurs pourraient se développer à l’avenir dans un contexte national de mise en place des équipes multidisciplinaires en antibiothérapie (EMA) et des équipes d’hygiène (équipes hospitalières ou mobiles).

Vous êtes médecin coordonnateur ou cadre de santé en Ehpad, Idec ou médecin intervenant en Ehpad ? À vos claviers !

L’enquête est ouverte jusqu’au 31 juillet. Ses résultats seront présentés à la première journée nationale de prévention du risque infectieux en structures médico-sociales le 11 octobre.

https://www.preventioninfectio…

Répondre à l’enquête

Grand âge : des prix en pagaille

Le mois de juin a vu de nombreuses initiatives récompensées, comme :

  • L’association Mémoire et Santé pour son concept de gastronomie « sans fourchette », à destination des personnes atteintes de maladies neurocognitives – prix de l’Inspiration en ESS de la Fondation Crédit Coopératif, tout comme l’appartement témoin de l’association Apham (59) ou l’équipe mobile de soutien aux aidants de DanaeCare (42). Au total, la fondation a retenu 42 projets, dont six dans les champs de la santé et du grand âge.
  • L’Ehpad Saint-Cyr de Rennes pour ses romans-photos mordants, qui reçoit le prix Millesim’Age de la Fnadepa (coup de cœur du jury pour l’Ehpad Jacques Bonvoisin de Dieppe et sa série dessinée).

Bravo à tous les lauréats !

Partager cet article