Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Qualité & management

Face au big quit : des rêves voire des grèves

Auteur Annie De Vivie

Temps de lecture 1 min

Date de publication 19/01/2022

0 commentaires

La 5eme vague déferle sur des équipes mises à mal dans le secteur du grand âge déjà sinistré.

Cette crise accentue encore la non-reconnaissance des professionnels de services indispensables comme le domicile.

Tous les acteurs craignent que la non-qualité s’installe au risque d’accélérer encore la fuite des professionnels.

Aux Etats-Unis, on parle de big quit”, explique le professeur Cécile Dejoux avec des millions de démissions dans tous les secteurs. Pour faire face, elle propose aux managers 5 pistes pour favoriser l’engagement des équipes.

D’autres misent sur leurs rêves et ceux des personnes qu’elles aident. Comme Christine Gourmelen, cadre de santé de l’Ehpad La Neuville à Amiens dont l’association Cheveux Blancs et rêves dorées réalise les envies petites et grandes des habitants. Elle a reçu le 2eme Prix Solidarité Version Fémina : un beau coup de projecteur pour tout le secteur du grand âge !

De son côté, la rédaction d’Agevillage vous suggère cette semaine de revoir notre vocabulaire pour ne pas ajouter du malheur au monde, de mobiliser l’expertise de l’Anap et des indicateurs des tableaux de bord pour se comparer, de favoriser l’empathie pendant les soins comme l’explique l’aide-soignante inspirante Florence Braud et de découvrir la boîte à outils Prévention des infections respiratoires”, totalement d’actualité !

Chacun que sait que la lutte, la grève comme cette journée de mardi dans le médico-social handicap, prouvent que les parties engagées y croient encore. D’autres journées de mobilisation sont à prévoir dans les semaines qui viennent.

Ainsi la CGT invite les acteurs à rejoindre le mouvement interprofessionnel et intersyndical du 27 janvier et celui du 1er février pour le secteur social et médico-social. L’Uniopss appelle quant à elle à la mobilisation du secteur des métiers de l’humain du 24 au 30 janvier.

2022 est une année d’élections pour exiger des programmes des candidats. Chaque fédération professionnelle, chaque association de personnes concernées, des familles, des proches aidants affûte ses revendications.

Pour y croire encore avant le boum de la transition démographique dès 2030.

Sinon : gare au Big Quit.

Partager cet article
Tags