Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Accompagnements & soins

Outil : comment coopérer avec un mandataire judiciaire à la protection des majeurs ?

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 1 min

Date de publication 28/01/2021

0 commentaires

La campagne de vaccination contre le covid-19 a (re)mis en lumière la question du consentement des personnes vulnérables, quand elles ne sont pas en capacité de l’exprimer. Pour prendre de telles décisions, mais aussi pour régler des questions administratives ou financières, le mandataire judiciaire à la protection des majeurs joue un rôle clef. Pistes pour une coopération fructueuse en pratique.

20 % environ des majeurs protégés vivent en Ehpad. De nombreux autres sont accompagnés par des services à domicile. Dans un peu plus d’un cas sur deux, la mesure de protection est confiée à un professionnel, un mandataire judiciaire à la protection des majeurs (MJPM) : un interlocuteur récurrent des professionnels, avec qui il est essentiel de collaborer efficacement pour le meilleur accompagnement possible du majeur.

Pour aider les professionnels du sanitaire, du social et du médicosocial à coopérer avec les MJPM, le Centre régional d’études, d’actions et d’informations (Creai) des Hauts-de-France publie un guide élaboré avec des juges et des professionnels concernés.

Utiliser le guide dans sa pratique

Il revient tout d’abord sur les différentes mesures de protection, le métier et les missions de MJPM, avant de donner des outils de coopération :

  • Le chapitre Demander une protection juridique (pages 15 à 17) peut informer la décision, en se posant les bonnes questions et en éliminant les mauvaises raisons de recourir à une telle mesure.
  • Que faire en cas de difficultés propose des solutions pour dénouer des situations conflictuelles (pages 24 et 25)
  • Les tableaux de répartition des rôles par thématiques (démarches administratives, protection des biens, logement, santé… pages 27 à 37) rappelle à chacun comme il doit se positionner, quand il doit intervenir en fonction de la mesure prononcée.
Partager cet article