Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Accompagnements & soins

Quatre experts en gérontologie invitent à s’affranchir du concept de handicap

Auteur Annie De Vivie

Temps de lecture 2 min

Date de publication 02/11/2022

0 commentaires

Colette Eynard est consultante en gérontologie, Fany Cérèse et Ankel Cérèse sont architectes, consultants et enseignants, Kevin Charras est psychologue et directeur du Living Lab Vieillissement et Vulnérabilités au CHU de Rennes. Investis sur les enjeux de la transition démographique, pour un vieillissement désirable, malgré tout, malgré les maladies neuro-évolutives, ces auteurs invitent à "s'affranchir du concept de handicap", à changer nos lunettes pour proposer des évaluations et une approche non plus compensatoire, mais adaptative et habiletante. Pour les personnes en situations de handicap, pour nous tous. Allons-y !

Riche de leurs expériences auprès de centaines d’équipes d’établissements et services sociaux et médico-sociaux, les auteurs analysent les pièges d’une approche centrée sur les handicaps, les incapacités, les dépendances.

Ils invitent à les penser en terme de dys-habilités parce que les personnes gardent des capacités, aussi minimes soient-elles, quel que soit leur handicap.

Pour les auteurs, les réponses compensatoires, inclusives” ancrent les différences et les exclusions.

Ils invitent à changer de lunettes, de paradigme, de vocabulaire, de posture pour ne proposer qu’une approche capacitante et habiletante des espaces, des projets, questionnant les notions d’autonomie et de gestion des risques.

Pour proposer des accompagnements avec les personnes concernées, en comités d’habitants” (pages 72, 75), dans des territoires repensés, il va falloir faire preuve de pédagogie, de conviction.

Les auteurs rappellent, page 92, les sept grands principes du design for all” martelés par l’ONU pour les droits des personnes en situation de handicap : 

1. Utilisation équitable : intimité, sécurité, un design attrayant ;
2. Flexibilité dans l’utilisation : choix dans les méthodes d’utilisation, pour les gauchers, les droitiers, adapté aux rythmes des utilisateurs ;
3. Utilisation simple et intuitive en éliminant la complexité inutile, en cohérence avec les attentes et l’intuition des utilisateurs ;
4. Informations perceptibles : avec des contrastes et les moyens de décrypter ;
5. Tolérance pour l’erreur : avertir des dangers et erreurs possibles, fournir des fonctionnalités de sécurité contre les chutes ;
6. Faible effort physique soutenu ;
7. Taille et espaces d’approche et d’utilisation : confortables, accessibles assis ou debout, à portée de main.

Oui, rappellent les auteurs : certaines personnes font déjà le choix d’entrer en Ehpad aujourd’hui (page 92). Elles choisissent cette solution d’habitat plus adaptée à leurs réalités selon elles, pas uniquement un repoussoir.

S’affranchir du concept du handicap pour repenser l’environnement, rendre le monde habitable, respecter les droits des personnes dans une écoute et une éthique inspirantes.

S’affranchir du concept de handicap

Critique constructive d’une notion obsolète
Kevin Charras, Colette Eynard, Fany Cérèse et Ankel Cérèse
Editions In Press
144 pages — 13,90 euros

Partager cet article