Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Qualité & management

Les Français jugent les métiers du grand âge difficiles et insuffisamment payés

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 3 min

Date de publication 21/09/2022

0 commentaires

Le ministre des Solidarités, de l'Autonomie et des Personnes handicapées Jean-Christophe Combe l’a réaffirmé aux Assises des Ehpad le 14 septembre : il entend créer 50 000 postes d’IDE et AS pour faire face aux défis du grand âge. En attendant, les pénuries perdurent dans l’ensemble du secteur. Depuis des mois, les initiatives se multiplient pour attirer les candidats et recruter en dehors des viviers traditionnels, mais les Français rechignent à se tourner vers des métiers qu’ils jugent difficiles et mal payés.

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accéder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article