Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Qualité & management

Sobriété énergétique : comment passer à l’action sans nuire au confort des résidents ?

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 2 min

Date de publication 14/12/2022

0 commentaires

Malgré les coups de pouce du gouvernement pour compenser la hausse des tarifs de l’énergie, l’heure est aux économies. Mais comment assurer le confort des habitants tout en limitant les dépenses ? Pistes de solutions.

Si Emmanuel Macron et Elisabeth Borne appellent les Français à ne pas dépasser 19°C dans leur logement, les recommandations ne sont pas les mêmes en Ehpad. Le ministère des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées préconise de maintenir une température moyenne entre 20 et 22 °C dans les espaces accueillant les résidents, avec la possibilité de baisser de 2 à 3 °C sans descendre sous 18 °C la nuit. Pour les aider, entre autres, à amortir le coût du chauffage, les Ehpad bénéficient du

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accéder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article