Agevillage

Le projet de vie

Exemple : le projet de la résidence Plaisance à Angers


Partager :

A titre d’exemple, voici la partie concernant "la citoyenneté" du projet de vie de la résidence Plaisance à Angers. On peut le trouver sur Internet (www.residenceplaisance.free.fr). Il ne s’agit pas d’un modèle, bien évidemment, chaque établissement ayant ses caractéristiques propres.
  • Chaque résident a droit au respect et à la dignité. A à la résidence Plaisance, son droit à l’indépendance et à l’expression lui est reconnu : ildoit être tenu informé de tout ce qui le concerne. Si une famille doit être informée d’un problème (santé, difficulté..), on doit également prévenir le résident pour qu’il n’ait pas l’impression que les choses se décident en dehors de lui (lui demander son accord avant d’appeler le médecin).La chambre de chaque résident est le substitut de son domicile antérieur. Il faut respecter l’intimité du lieu de vie et faire en sorte que ce soit unespace de liberté individuelle. Ce logement a la possibilité d’être fermé à clef. Un double est conservé dans un coffre à clef pour la sécurité ou en cas de perte. Le personnel, les stagiaires et tous les intervenants extérieurs doiventfrapper avant d’entrer dans les chambres et attendre que son occupant ait faitla proposition d’entrer. il y a lieu de s’excuser auprès de la personne malentendante d’avoir pénétré dans sa chambre sans son accord.
  • Les relations entre le personnel et les résidents sont courtoises et chaleureuses, excluant la familiarité (le tutoiement...). Les résidents et les membres du personnel doivent se respecter mutuellement. La tolérance est un principe de vie que la résidence souhaite développer dans la maison. En effet, l’acceptation des handicaps et des difficultés d’un résident n’est pas facile aussi bien pour les résidents que pour le personnel. Mais chacun se doit d’être tolérant et d’accepter la personne telle qu’elle est.
  • Les portes des bureaux sont ouvertes, les résidents ont ainsi toutloisir de venir demander des explications, des renseignements, une aide administrative durant la journée. Cela favorise la communication et les relations vis-à-vis de la direction dans un souci d’apporter un maximum de confort et de sécurité aux personnes puisque les problèmes sont réglés rapidement.
  • Il faut faire en sorte que le règlement soit le moins contraignant possible pour les résidents : c’est ainsi que le rythme de vie des personnes âgées doit autant que possible être respecté (il est anormal par exemple de réveiller un résident incontinent une ou deux fois dans la nuit pour le changer. Ondoit utiliser des changes plus absorbants qui seront mis en début de nuit et changés en fin de nuit pour préserver le sommeil et maintenir un bon confort, sauf obligation médicale).Conserver la citoyenneté du résident, c’est également l’informer de tous les faits importants qui se déroulent dans l’établissement et lui donner la possibilité de participer et de s’exprimer (réunions sur l’animation ou sur des informations diverses, commission - restaurant, conseil d’établissement (participation ou vote), journal "Au Fil Des Ans" ). La police municipale peut lors d’élection venir chercher les résidents pour aller voter. Une procuration peut permettre à des résidents de voter pour d’autres, (le personnel peut aussirendre ce service ).

Retour au sommaire du dossier



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

vale

03/08/2010 10:08

droit des enfants de la personne agée


j'aimerai savoir les droit si enfant ou beau- enfant d'une personne agée ont le droit de dire quelque chose a l'uxiliaire de vie . merci




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -