Agevillage

Animateur d'activités physiques adaptées aux seniors et personnes âgées

Le développement de ce métier en devenir est un pari pour demain !


Partager :

Le contexte 

- Si l’on se réfère à la démographie générale de la population française on sait qu’à partir de 2005 et jusque 2020, la population des plus de 60 ans va augmenter  de façon considérable soit environ 8%
- Si on regarde l’espérance de vie elle dépasse 80 ans à la naissance. Elle donne à 60 ans une perspective de 26.5 ans pour les femmes et 21.5 ans pour les hommes *
- Les plus de 75 ans sont 3 fois plus nombreux qu’en 1950 et les plus de 85 ans  5 fois plus qu’à la même époque. On sait que les personnes se fragilisent et que les difficultés de santé augmentent à partir de ces tranches d’âge.
- Le souhait de vieillir en santé et autonome est le plus important pour les personnes interrogées: « tant qu’on a la santé et sa tête… ».
- L’Etat se préoccupe de la préservation de l’autonomie et du bien vieillir en mettant en place et/ou soutenant des programmes d’activités physiques avec les ministères éducation nationale, santé et jeunesse et sports. Il  développe les emplois en faveur du service aux personnes et à leur autonomie.
- Depuis 35 ans, moult expériences ont largement mis en évidence que les personnes actives vieillissent mieux que les sédentaires.

 (* sources INSEE)

Les activités physiques ont une belle part dans l’impact du bien vieillir car elles influencent la personne de façon holistique :
1. sur le plan biologique : tant sur les aspects mécaniques, énergétiques que moteurs,
2. sur le plan psychique : tant sur la confiance en soi, la sécurisation, que l’humeur,
3. sur le plan relationnel : tant par l’importance du lien, l’appartenance à un groupe, la rupture de la solitude et la participation,
4. sur le plan spirituel : elles sont un moyen de donner du sens à sa vie…

Les Activités Physiques Adaptées aux Seniors et Personnes Agées contribuent au maintien de l’autonomie, à l’acceptation de ses limites, à la tolérance et à la solidarité

- Depuis une trentaine d’année les comportements des français ont changé en matière de pratiques physiques et les jeunes retraités ont plus pris l’habitude de prendre soin de leur corps. Il est cependant utile que les personnes trouvent des activités à leur mesure et permettent de s’adapter à leurs compétences changeantes
- Le regard social a évolué et aujourd’hui, croiser des vieilles gens en survêtement ou sur le départ d’une sortie de ski ou d’un cours de piscine, n’étonne plus. Réserver des créneaux horaires de gymnases, piscines… est devenu logique dans la plupart des communes…

Ces éléments concourent à laisser penser à un avenir prometteur pour le métier d’Animateur d’Activités Physiques Adaptées aux Seniors et Personnes Agées.  Différents secteurs économiques et sociaux où sont présents les plus de 60 ans sont concernés, ceux du tourisme, des loisirs sportifs et de la prévention de la santé. Que cela soit au travers des agences de voyages, de l’hôtellerie, des structures de vacances, des clubs de forme, des associations sportives, des caisses de retraites, des associations de retraités, des communes et des établissements d’accueil pour personnes âgées.

Quel peut être le rôle des ces professionnels d’Activités Physiques Adaptées (A.P.A.)

Activité physique personne âgéeLeurs rôles sont multiples, tour à tour promoteur, organisateur, animateur.
Promouvoir : l’animateur peut être amené à informer les usagers, les familles, les décideurs et élus…du bien fondé et des bienfaits des APA pour les seniors et personnes âgées. Il pourra organiser des réunions, conférences et campagnes dans le sens de l’information et l’incitation à bouger. Il devra aussi conceptualiser des programmes visant une population ciblée (les personnes en perte d’autonomie, les citadins…) et / ou des thèmes spécifiques (prévention des chutes, activité et hydratation…).

Organiser : il devra à partir de programmes mettre en place toute la logistique permettant la réalisation du projet. Il s’agit de trouver un lieu, se procurer le matériel nécessaire, faire une programmation spécifique au public visé et au contexte spécifique et bien sûr de recruter les personnes.

Animer : c’est mettre la vie dans ce qui précède et le nourrir au travers de l’accueil, de l’enseignement, l’adaptation  et le suivi de ce qui est proposé aux personnes participantes. C’est tout le dialogue qui va s’instaurer pour favoriser la réalisation des objectifs de l’activité.

L’organisation du travail de Caroline au Centre d’Etudes « A CORPS ET ACCORD », association villeurbannaise spécialisée dans le 69.

La première partie de mon travail réside dans l'organisation des activités et des cours que nous allons dispenser avec mes collègues. Je les pense en fonction des objectifs et finalités spécifiques à notre centre.
Par exemple, nous proposons divers cours comme la gymnastique d'entretien; des cours à base de méthodes douces, de méthodes sensorielles mais aussi de la gymnastique plus traditionnelle, plus dynamique pour stimuler la fonction cardio-respiratoire. D'autres séances sont ciblées spécifiquement sur l'équilibre dans l'eau ou en salle à partir par exemple d’aquagym ou de natation, de danse, de Tai-Chi ou d’eutonie. Plus ponctuellement, j’organise des sorties: marche, parcours de santé ou d'orientation.

Enfin, nous communiquons pour faire connaître l'activité grâce à des :
conférences à thèmes sur l'intérêt de pratiquer des activités physiques après 50 ans, ou encore sur le thème du coeur, de la nutrition... avec des intervenants extérieures spécialisés.
-  "Journées Découverte" permettent aux personnes d'expérimenter une pratique physique enlevant ainsi leurs à priori sur l'activité elle même ou sur leurs capacités à réaliser l'activité.
stages de 3 jours permettent d’aller plus loin dans la découverte ou de se perfectionner  tout en créant une émulation et convivialité

Logo A corps et accord
En savoir plus : Centre d’Etudes « A CORPS ET ACCORD » : 61 cours de la République 69100 VILLEURBANNE – 04 78 68 89 92 – acorpsetaccord@wanadoo.frwww.acorpsetaccord.fr

 

Le travail d’animateur d'Activités Physiques nécessite parfois de nombreux déplacements

Activités physiques pour personnes âgées et seniors
Certains animateurs peuvent avoir à effectuer de nombreux déplacements dans la même journée. Si l’animateur s’occupe de personnes âgées en perte d’autonomie, c’est lui qui se déplace pour dispenser les cours. Il doit se rendre  dans différentes structures, parfois dans divers secteurs géographiques.
Ceux qui sont rattachés aux hôpitaux ou aux centres de Remise en Forme ont un poste fixe.
Dans beaucoup de structures, les animateurs sont « multicartes ».


Par exemple :
Jacques est professeur de judo et donne 7H de cours à des personnes âgées dans son club. Il enseigne le judo aussi bien à des adultes, qu'à des enfants, à but compétitif ou de loisir.
Edith se déplace dans différentes structures de la ville pour des cours de gymnastique douce pour des personnes âgées dépendantes, parallèlement, elle propose des cours de Taï-Chi et de la danse à des retraités actifs dans une association.
Gilles, chauffagiste dans un centre hospitalier et éducateur sportif BE pour ses loisir s’est vu promu éducateur médico sportif avec le DU

De multiples compétences et qualités sont requises

Travailler avec les publics âgés est exigeant et nécessite de la considération et de multiples compétences. Une erreur d'appréciation et les conséquences sont immédiates et peuvent être graves sur les plans :
physique : chutes, fractures, contractures, claquages…
psychologique : susceptibilité, angoisse, perte de la confiance en soi…
relationnelle : agressivité, isolement, renfermement sur soi…
La gravité tient au fait qu’elles entraînent l’arrêt (une étude mener par JP ERNOULT dans les années 80 à Grenoble, mettait en évidence que les principaux facteurs d’arrêts étaient liés à des incidents bénins musculo-tendineux et ligamentaires ainsi qu’à des maladresses relationnelles), pour cette raison il est important de porter de l’attention à ces personnes, d’être vigilent, à l’écoute, disponible et délicat.

L'animateur doit être capable de s'adapter aux goûts et aux capacités des personnes. Il doit avoir aussi des compétences en relations humaines, le sens du contact et la capacité de tenir compte des réactions individuelles et de groupe.
Les connaissances sur la physiologie, les méthodes d'entraînement et sur les processus du vieillissement sont essentielles à l’ajustement des propositions et à l’analyse des réactions.
L'animateur d'activités physiques doit avoir un éventail d’outils pédagogiques et de pratiques diverses à proposer pour pouvoir varier ses séances en fonction du goût des personnes, de leurs capacités pour atteindre les objectifs fixés et rendre son activité attrayante.

Quelles formations pour ces professionnels ?

Que leurs origines soient du monde des éducateurs physiques, de l’animation ou des professions médicales une formation spécifique est indispensable. La formation doit avoir du sens et de la cohérence elle devra être interactive et  donner une vision systémique de la qualité de vie. Leur objectif sera d’accompagner les futurs professionnels à être capable de prendre en compte les multiples facteurs de l’avance en âge.
Plusieurs Universités proposent des cursus dans les UFRSTAPS :

Université Claude Bernard Lyon 1 :
1. un Master professionnel APA avec des unités de formation spécifique seniors et personnes âgées dans le cursus universitaire classique.
2. un Diplôme Universitaire « APA seniors et personnes âgées » 30 j/ 1 an ouvert aux professionnels

Université Paris 12 : une licence professionnelle seniors

Si ce métier est complexe, il est valorisant  et plein d’avenir

Le point le plus délicat lorsqu’on travaille avec des personnes âgées, c’est de voir leur capacité diminuer, c’est naturel. On est impuissant face à ces déclins et c’est notre limite.
Des liens se créent avec chacune des personnes ; nous les voyons évoluer, mais nous savons à tout moment qu’elles peuvent décéder. Cet événement peut être très perturbant pour l’animateur et pour le groupe. Nous devons être capable d’aborder le sujet de la mort pour accompagner le reste du groupe et y faire face nous même.
Elles ont une expérience de la vie, s’assument et osent plus s’affirmer et dire aussi ce qui ne leur convient pas. Leur niveau d’exigence peut être élevé et difficile à entendre, à  gérer et satisfaire.
Il est aussi très difficile pour la personne qui avance en âge de se voir perdre des compétences, sa propre image va être altérée. Une partie de notre travail va être orientée vers la restauration et l’acceptation d’une image positive pour la personne.

Les personnes qui perdent la capacité à s’adapter à l’environnement se sentent dépassées, elles ont tendance à se tourner vers elle-même, c’est un mécanisme de protection. C’est à nous de prendre la mesure pour stimuler et maintenir la tolérance des participants.

Les personnes font le choix de venir. Quand elles nous accordent leur confiance c’est tout de suite très agréable de travailler car elles sont  volontaires et participent activement.
C’est un public très gratifiant, qui donne son avis, qui remercie : un sourire, des yeux pétillants, un visage qui s’éclaire montrent le bonheur des personnes dans la réussite.
Le travail ne s’arrête pas au corporel, il y a des échanges, des liens se créent entre les personnes entre elles et nous, professionnels.
Les progrès sont souvent manifestes et le sentiment d’être utile domine. Leurs signes de reconnaissances sont un cadeau que l’enseignant reçoit au travers de leur réussite et de ses échanges d’énergie positive.

Magali témoigne : « Mon atelier "du corps aux cœurs" prend ses marques et les résidents adorent, je m’épanouis autant au travail que dans ma vie personnelle, j ai entamé un gros travail sur moi car depuis le mois de décembre je suis un régime et j ai perdu 24 kilos je me sens bien la relaxation la piscine et la marche me font du bien. Le déclic a été l'aventure du DU APA »

Le réseau français Activ'Age né du projet Européen PASEO s'organise et regroupe différentes structures travaillant dans le domaine de la santé, de l'activité physique et/ou des séniors (ministère de la santé et des sports, comités olympiques, fédérations sportives, universitaires, prestataires de services, structures représentant les personnes âgées, les aidants familiaux...). Dans ses diverses réflexions, le réseau s'est penché sur l'offre en matière d'activité physique et sportive, les freins liés à sa pratique, la communication et les événements à développer pour sa promotion. Il s'est également penché sur les problématiques liées aux formations spécifiques, véritables préoccupations actuelles, également développées au sein de certains programmes nationaux tels que le PNAPS.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

VIVI

26/01/2018 08:01

FORMATION DU APA/PROF SANTE


Bonjour..je ne me suis toujours pas lancée dans ce projet et pourtant un an après j y pense toujours..donc je reviens vers vous pour un complément d'information:je crains de passer beaucoup de temps et que cela n'aboutisse pas à grand chose.. en effet quels sont ensuite les débouchés ,les lieux d'interventions possible? .le Diplôme universitaire "APA seniors et personnes âgées" proposé aux professionnels de santé ouvre vers quelles possibilités ? merci pour votre réponse



Rédaction Agevillage

22/02/2017 09:02

Pour Nath


Bonjour Nath, Vous pouvez vous mettre en relation avec le groupe associatif Siel Bleu, qui propose ce type de prestations. Leur site : http://www.sielbleu.org/ Cordialement, La rédaction



Rédaction Agevillage

22/02/2017 09:02

Pour Nath


Bonjour Nath,
Vous pouvez vous mettre en relation avec le groupe associatif Siel Bleu, qui propose ce type de prestations.

Leur site : http://www.sielbleu.org/

Cordialement,
La rédaction



nath

21/02/2017 13:02

en recherche d'un practicien


Bonjour, suis intéressée à une liste de professionnels dispensant ces services d'activités physiques à domicile pour une personne de 84 ans. lieu: paris 15



Rédaction Agevillage

04/01/2017 10:01

Pour Vivi


Bonjour Vivi,

Il existe des formations longues, ouvertes aux professionnels comme le DU mentionné dans cet article ou celui de Créteil par exemple.

Pour des formations plus courtes, peut-être pouvez-vous vous mettre en rapport avec des associations spécialisées, comme Siel Bleu (www.sielbleu.org) ?

Ne manquez pas de nous tenir informés si vous trouvez une formule qui répond à vos attentes !

La rédaction




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -