Agevillage

Vie quotidienne avec une personne Alzheimer

Affronter les troubles de la parole (aphasie)


Partager :

Les phrases devien­nent incohé­rentes, la pronon­ciation est répétitive, la personne n’arrive plus à se faire com­prendre et devient angoissée, ner­veuse. Qui ne le se­rait à saplace ?
Supposons qu’elle ait be­soin d’aller aux toi­lettes : elle ne les loca­lise plus, a oublié le mot “ toilettes ” et le be­soin presse : elle s’agite et es­saie de se faire com­prendre. Sans suc­cès. En la voyant gesti­culer, vous l’invitez à s’asseoir, à se cal­mer. Au bout d’un mo­ment, elle aura uriné ou fait sous elle. Elle peut en avoir honte et vous en vou­loir. Si vous lui adres­sez des re­proches, elle devien­dra plus malheu­reuse, ou agres­sive.

Décoder

Que faire face un discours incohérent ou agité ?
Essayer de dé­coder en se ratta­chant à un mot, en appre­nant le code de communica­tion non ver­bal du ma­lade. Sou­vent, dès que la per­sonne se sait com­prise, elle est encoura­gée et ose parler, po­ser des ques­tions. Dès que le mes­sage est passé, une reformulation ver­bale faci­lite sa mémorisa­tion éven­tuelle.-
Se pla­cer face à la per­sonne pour qu’elle lise sur les lèvres (mieux vues si elles sont rouges) ;
- parler lente­ment ;- bien articu­ler.
- Accepter qu’il y ait des jours avec et des jours sans pa­roles.
- Vivre au jour le jour.

Attention : ce n’est pas parce que le ma­lade ne ré­agit pas qu’il ne com­prend pas. La mala­die évo­lue, peut trom­per, don­ner de faux es­poirs, ou au contraire autori­ser le pire des pessi­mismes. Le pa­rent ré­agit par­fois bien à la conver­sation et peut, par moments, formu­ler une ou plu­sieurs phrases cor­rectes et bien pronon­cées ; ré­pondre juste et avec des mots exacts. Mais il peut perdre à nou­veau le fil, se rappe­ler une chose au­jourd’hui pour l’oublier de­main, et vice versa.

Utiliser l'expression

Le ma­lade at­teint de la mala­die d’Alzheimer ne com­prend pas la même chose que nous.
- Quand vous dites “Ouvre la bouche”, il ou elle ré­pond “Oui ”... mais ne le fait pas ; “Tu veux un gâ­teau” en­traîne la ré­ponse “Non ”... mais le ma­lade prend le gâ­teau et le mange ; “Tu veux aller aux toilettes” en­traîne la ré­ponse “Non”... et le pa­tient se mouille cinq mi­nutes après.
Là en­core, mieux vaut déco­der une expres­sion du vi­sage que faire confiance à une tenta­tive de dis­cours. Il faut consi­dérer le lan­gage comme une devi­nette. En fonction de l’heure et de l’activité de la per­sonne... Si elle est restée long­temps as­sise, elle veut peut-être dire qu’elle a en­vie de mar­cher ; s’il y a long­temps qu’elle n’a pas bu, qu’elle a soif ; etc.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

carnot

27/05/2015 21:05

Tous perdus...


une histoire d'accompagnement d'une malade d'alzheimer... ou comment faire face à ses limites... N'hésitez pas à lire, commenter et me faire part de votre regard www.vivantsensemble.com



gaby1946

19/09/2012 17:09

La vie quotidienne avec le handicap


maladie d’Alzheimer : grande cause nationale. Le handicap : grande cause nationale. Combien de fois avons-nous entendu ces messages qui nous laissent espérer l'espace d'un instant, le temps de les entendre, et qui nous laissent "pantois" dans notre parcours du combattant de tous les jours, pour le malade et pour l'entourage ! Des mots, rien que des mots, et toujours des MAUX ! Les personnes qui essaient de mettre en place des choses, qui se dévouent jusqu'à l'épuisement sont admirables mais ce sont des mini gouttes d'eau dans les océans de misère et d'isolement ! Parce qu'en bout de course, il n'y a pas d'argent, il n'y a pas d'espaces libres, il n'y a personne qui puisse employer le personnel nécessaire parce que personne ne peut payer (établissements, collectivités locales, associations etc.....leurs moyens sont de plus en plus diminués. Que dire par exemple des maisons des handicapés créées pour aider les handicapés afin que la vie leur soit facilitée ???? Ah oui ???? Il y a des handicapés qui attendent le renouvellement de leur carte depuis le mois de janvier, l'AAH leur a été "sucrée" depuis le mois de juin alors que c'est pour certains leur seule source de revenus, parce qu'il n'y a pas assez de personnel pour étudier et signer les montagnes de dossiers qui s'empilent depuis des mois ??? Que dire de ces handicapés, handicapés depuis des années, qui ne peuvent plus retirer un centime à la banque et qui sont en rouge partout parce que la CAF attend la carte de la MAISON DES HANDICAPES ? Le handicap définitif, c'est l'isolement à vie pour le handicapé et l'entourage lorsqu'il a la chance d'en avoir un ce qui n'est pas toujours le cas et un combat de tous les jours qui amène son lot de problèmes : prouver, justifier, renvoyer les papiers déjà fournis 3 ou 4 fois, les frais de photocopies et de poste (parce qu'internet n'est pas encore admis au niveau des administrations pour les documents etc.... etc.....). Oui, les grandes causes nationales, on attend avec impatience ce que ça veut dire !



dedoune

08/07/2012 09:07

Danielle


comment faites-vous, Monique pour garder le sourire ? je n'arrive pas à cacher mon angoisse et ma tristesse.... merci de m'aider. Comme je vis seule, n'ai pas de frère ou soeur ni d'enfant, je prends tout en pleine poire et n'arrive pas à me dominer. C'est si dur....



pat

15/01/2012 18:01

Alzheîmer


Ces articles sont très bien et m'aide beaucoup à comprendre un peu mieux la maladie. Je suis aide à domicile et n'est pas encore été confrontée à des malades violents. Je gère bien pour le moment.



blazenko

14/09/2010 22:09

Incontinence totale M.A.


A l'aide ! Ma femme "Syndrome de BENSON" Cécité totale + M.A. sur la durée = totalement dépendante (73 ans ??) ne maitrise plus rien, le plus démoralisant pour tout le monde "aidants/soignants" j'ai tout essayé, repérer les tranches horaires, etc.. Sujet tabou ? Comment gérer l'incontinence totale : urine et selles ? Je cherche désespérément??? A la pensée qu'une personne peut rester des heures dans son magma. C'est à pleurer. Une solution: Créer une couche "double" évitant la "dispersion" de la matière fécale. MM. les experts en tout ? trouvez une solution. Merci




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -