Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Consultation restauration : sous-traitance (achats, fabrication,...) - Le plan alimentaire : variété, plaisir pour lutter contre la dénutrition

Temps de lecture 4 min

0 commentaires

Le plan alimentaire : variété, plaisir pour lutter contre la dénutrition

L’alimentation des convives doit être de valeur nutritionnelle optimale, suivant au minimum les normes en vigueur et rigoureusement contrôlée. Voir les recommandation du GEM-RCN (groupe d’étude des marchés restauration collective et nutrition) et sa recommandation nutritionnelle personnes âgées” de juillet 2015 .Face au risque de dénutrition qui touche près d’un résident sur deux, l’objectif est d’atteindre la consommation de 2000 Kcal/​jour (voire plus face aux risques infectieux, de sarcopénie) avec 1 produit laitier/​repas, des repas les plus protéinés possibles (enrichis en crèmes, lait, pâtes à tartiner…), cf. le régime

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet