Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Créer une association au sein d'un établissement - Les apports d'une association autonome au sein d'une maison de retraite

Temps de lecture 7 min

0 commentaires

Les apports d’une association autonome au sein d’une maison de retraite

L’exemple de la Maison de retraite de Montcuq, par H. Brugère, son directeur. Dans quelques assemblées générales d’association où l’on aille, on entend le même discours, les associations manquent de bras, le bénévolat se perd et pourtant il n’y a jamais eu autant d’associations et la loi de 1901 est une des plus utilisée en France. C’est bien la preuve qu’au-delà des difficultés rencontrées, beaucoup de personnes ressentent la nécessité de prendre et d’assumer des initiatives diverses et variées en complément (et parfois en opposition) de l’action forcément plus rigide et moins nuancée des institutions publiques.Bien que de taille

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet