Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Créer un jardin thérapeuthique en Ehpad - Jardin des plaisirs et non plus jardin de tous les dangers et des peurs (chute, douleur, chaleur)

Temps de lecture 4 min

0 commentaires

Jardin des plaisirs et non plus jardin de tous les dangers et des peurs (chute, douleur, chaleur)

On crée un jardin avant tout pour celles et ceux qui vont s’y trouver. Le jardin d’une maison de retraite n’échappe pas à la règle. Il a ceci de spécifique qu’il doit permettre l’exécution de l’une des principales ordonnances de la médecine et de la kinésithérapie aux résidents : il faut marcher.Or, il convient de considérer une personne âgée comme une personne polyhandicapée. Son corps est douloureux, ses forces diminuées, sa vue souvent altérée. L’ouïe également. L’odorat parfois aussi. La palette des sensations possibles s’en trouve considérablement réduite. Il faut donc composer fort et clair. Des volumes

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet