Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Outils : autonomie, santé & fin de vie

Améliorer le cycle veille-sommeil en maison de retraite sans psychotropes - Programme global d'intervention

Temps de lecture 4 min

0 commentaires

Programme global d’intervention

Une méthode comportementale simple pour améliorer les cycles veille-sommeil en maisons de retraite. Les résidents des maisons de retraite qui ont des problèmes de santé ou qui souffrent de troubles psychiatriques dorment mal. Leurs nuits sont fragmentées et durant la journée ils sont souvent assoupis. Leur horloge biologique semble déréglée, dont les alternances veille-sommeil, mais aussi les rythmes circadiens de température corporelle ou de sécrétion de mélatonine. Le bon fonctionnement de l’horloge biologique dépend de facteurs intrinsèques mais aussi des paramètres environnementaux qui facilitent sa re-synchronisation. Le mieux connu et le plus puissant est

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet