Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Entretenir la mémoire, stimuler les sens, communiquer autrement -

Temps de lecture 2 min

0 commentaires

Sens, mémoire, communication : des conseils pour les aidants de malades d'Alzheimer

Confiner un Alzheimer ” dans une chambre en fermant la porte revient à l’isoler au plan sensoriel. Au contraire, l’utilisation des fonctions cérébrales va stabiliser son état, ralentir l’évolution de la maladie, rendre plus confortable la vie de la personne et de sa famille. A cet égard, la famille demeure le lieu le plus riche pour la stimulation des sens. C’est en elle que la mémoire du groupe est inscrite : les événements heureux ou malheureux, les brouilles et les affections, les naissances et les décès, les anecdotes mémorables qui se transmettent de l’un à l’autre… C’est le meilleur stimulant possible. A

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet