Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Maladie de Parkinson : gros plan sur les aides financières -

Temps de lecture 1 min

0 commentaires

Si le coût du traitement est pris en charge à 100 % par la sécurité sociale, la maladie de Parkinson engendre d’autres dépenses, qu’il s’agisse d’aménager le logement, de faire appel à une aide à domicile ou de solliciter une place d’hébergement temporaire ou permanent. Pour les personnes âgées de moins de 60 ans, la première étape est de se faire reconnaître comme handicapé auprès de la MDPH (maison départementale des personnes handicapées) qui peut engendrer l’octroi de l’AAH (allocation aux adultes handicapés), une allocation différentielle dépendant des ressources de chacun, ouverte d’ordinaire aux personnes reconnues handicapées à 80 %.Des aides existent pour le soutien à domicile et

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet