Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Le droit au répit pour les aidants : montant & démarches -

Temps de lecture 2 min

0 commentaires

Mesure phare de la loi d’adaptation de la société au vieillissement (ASV) de décembre 2015, l’instauration d’un droit eu répit pour les aidants qui accompagnent un proche âgé est encore assez peu utilisé. Qui peut en bénéficier ? Quelle est la procédure à suivre ? Suivez le guide.

Au printemps dernier, moins d’un aidant sur dix avait bénéficié de ce droit, un an après son entrée en vigueur le 1er mars 2016. Un faible succès qui s’explique en partie par le fait que moins d’un aidant sur deux a déjà entendu parler de cette possibilité, mais aussi par le fait que tous les aidants n’y sont pas

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet