Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Vieillir ici, venir d'ailleurs : quel accompagnement pour les personnes âgées d'origine étrangère ? - Bonnes pratiques de terrain

Temps de lecture 3 min

0 commentaires

Bonnes pratiques de terrain

Le 21 juin, le Bistrot mémoire consacrait la deuxième journée de son colloque biennal aux enjeux et aux bonnes pratiques d’accompagnement de la population âgée issue de l’immigration. Plus que les autres, les personnes âgées immigrées sont exposées aux difficultés associées à l’avancée en âge. Pour des raisons culturelles d’abord : en Afrique, au Maghreb, la famille joue un rôle primordial au grand âge. « Il est extrêmement rare de mettre un parent à l’écart », a ainsi témoigné Nadia, née en Algérie. Le sociologue Moncef Labidi, qui vient de Tunisie, acquiesce : « les enfants sont la sécurité sociale des parents ! »Venus pour travailler en France des dizaines

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet