Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Approches non-médicamenteuses

Le rôle clef des élus pour améliorer l'accès aux soins des plus fragiles - Quelles solutions peut-on mettre en place au niveau local ?

Temps de lecture 2 min

0 commentaires

Quelles solutions peut-on mettre en place au niveau local ?

Le colloque approches non-médicamenteuse, qui s’est tenu les 14 et 15 novembre, a notamment été l’occasion pour Annick Brunel, vice-présidente du Conseil départemental de la Loire, de mettre l’accent sur l’importance de l’implication des élus au niveau local, afin de permettre un meilleur accès au soins pour les personnes âgées. Lors d’une prise de parole spontanée, la conseillère départementale et maire de la commune de Saint-Romain-le-Puy a manifesté son regret de ne pas voir plus d’élus venir à la rencontre de ceux qui portent des solutions innovantes, inclusives et engagées aux profits des plus fragiles. Le colloque ANM a aussi servi de

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet