Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Outils : autonomie, santé & fin de vie

Revoir ses pratiques pour préserver la continence - Moins 29 % sur le budget protection mais aussi une baisse de la charge de travail pour les équipe

Temps de lecture 2 min

0 commentaires

Moins 29 % sur le budget protection mais aussi une baisse de la charge de travail pour les équipe

Le risque d’avoir des fuites urinaires augmente naturellement avec l’âge. En établissement, l’incontinence peut, bien sûr, avoir un impact sur le bien-être des résidents mais aussi un impact financier pour la structure et des conséquences sur la charge de travail des équipes. Comment limiter ces risques tout en continuant à prendre soin des résidents ? Eléments de réponse. L’âge augmente les risques d’avoir des fuites urinaires, à cause notamment de l’affaiblissement global des forces musculaires, du changement hormonal qu’entraine la ménopause, explique Maya Parimaname, masseur kinésithérapeute agréée

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet