Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Comment bien vivre au quotidien avec une personne malade de Parkinson ?

Temps de lecture 1 min

Le patient atteint de la maladie de Parkinson ne peut lutter contre la maladie que s'il entretient des relations de confiance avec son médecin et son aidant principal. Au-delà, il existe une foule de techniques pour reconquérir son autonomie de mouvement au lever et dans la journée, éviter les chutes, organiser ses déplacements... Quelques conseils pour le quotidien.

La maladie peut notamment avoir des conséquences sur les organes de la voix et de l’alimentation (larynx, cordes vocales, langue) et entraîner différents troubles : troubles de la voix (hypophonie), trouble de la déglutition, troubles alimentaires… Il sera peut-être nécessaire de faire appel à un orthophoniste.

Les troubles de l’équilibre sont également caractéristiques de la maladie de Parkinson. Chaque pas peut entraîner une chute : le corps avance sous la force de l’élan des pas précédents alors que les pieds restent collés au sol.

Pour les éviter, prendre son temps, adapter son rythme de marche, choisir des chaussures antidérapantes et veiller à garder la maison la moins encombrée possible.

Pratiquer une activité physique régulière, marcher quotidiennement pour les moins sportifs aidera aussi à conserver son équilibre, mais aura aussi des conséquences positives sur le sommeil et le transit intestinal.

Les troubles du sommeil étant eux aussi fréquents, de courtes siestes permettront de retrouver du tonus et réparer une insomnie. 

Vous pouvez aussi vous intéresser aux techniques de gestion du stress (yoga, sophrologie, respiration abdominale…) dans la mesure le stress a un effet déclencheur sur les symptômes de la maladie.

Chaque malade, chaque aidant trouvera, au fur et à mesure, les « trucs » qui leur permettront d’améliorer le quotidien.

N’hésitez pas, toutefois, à aborder vos difficultés avec le médecin, et à échanger avec d’autres aidants : ils auront peut-être expérimenté d’autres solutions. Vous pouvez les rencontrer via l’antenne locale de France Parkinson ou lors des cafés des aidants de l’Association française des aidants.

Partager cet article

Sur le même sujet