Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Financer une place en résidence pour senior, en habitat intermédiaire

Temps de lecture 1 min

Destinées aux personnes âgées autonomes, les résidences pour seniors et autres formules intermédiaires constituent une alternative intéressante pour ceux et celles qui veulent rester indépendants tout en bénéficiant de services collectifs. Le point sur les aides financières disponibles.

En résidence autonomie

Ces structures publiques pratiquent des loyers plutôt modérés, qui peuvent être un peu plus allégés grâce à : 

  • L’aide sociale à l’hébergement (ASH) si la résidence est habilitée,
  • L’aide personnalisée au logement (APL) si la résidence est conventionnée,
  • L’allocation de logement sociale (ALS) dans les autres cas.

A noter : il est aussi possible d’obtenir une réduction d’impôt équivalent à 25 % des loyers, une fois les éventuelles aides au logement déduites, pour un montant maximal de 2500 euros par an.

En plus du loyer et des charges, la facture de la résidence peut intégrer un certains nombres de services en plus, au choix du résident, comme la mise à disposition d’un système de téléassistance ou le portage de repas.

Ces services peuvent aussi être financés, par 

  • L’Apa (allocation personnalisée d’autonomie)
  • Les aides de caisse de retraite…

Où s’adresser ?

  • APL, ALS : à la Caisse d’allocations familiales
  • Apa, aide sociale à l’hébergement : à la mairie (CCAS) ou au Conseil départemental
  • A sa caisse de retraite

En résidence services seniors

Ces résidences privées n’ayant pas une vocation sociale, elles ne permettent pas de percevoir l’aide sociale à l’hébergement.

En revanche, les autres aides citées ci-dessus peuvent être allouées aux habitants.

En Marpa (Maisons d’accueil et résidences pour l’autonomie)

Similaires à de petites résidences autonomie (elles accueillent au maximum 24 personnes), les Marpa donnent droit à différentes aides, à condition d’y être éligible :

  • L’aide sociale à l’hébergement
  • L’allocation personnalisée au logement
  • L’allocation personnalisée d’autonomie

Les autres formules d’habitat intermédiaire

Il est possible d’y obtenir les aides habituellement versée pour financer un loyer dans le parc privé, l’allocation de logement sociale ou l’allocation personnalisée au logement.

Dans les habitats inclusifs, une aide spécifique peut être versée mais directement à la structure, afin de financer le salaire de la personne en charge de faire vivre le projet de vie partagé. Ce n’est pas aux habitants de s’en préoccuper.

Les aides visant à soutenir l’autonomie des résidents, comme l’Apa ou les aides des caisses de retraite, peuvent bien entendu être demandées par les habitants

Partager cet article

Sur le même sujet