Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Mettre en place des solutions pour recréer du lien

Temps de lecture 1 min

Un peu partout en France, des structures se mobilisent au plan local et national pour proposer des solution et lutter contre l'isolement des plus âgés.

Pour sortir de la solitude, des initiatives locales, régionales, nationales existent :

Pour une présence au quotidien, les personnes âgées qui le souhaitent peuvent partager leur logement avec un jeune dans le cadre de la cohabitation intergénérationnelle solidaire.

Le principe est simple : une personne de plus de 60 ans partage son logement avec un jeune de moins de 30, contre une participation symbolique. Chacun veille sur l’autre, mais l’engagement dans la relation est fonction des envies de chacun.

La formule est ouverte à tous les jeunes : étudiants, jeunes salariés, apprentis… « Dans les faits ce sont surtout des étudiants qui adoptent cette formule », précise Joachim Pasquet, « avec une moyenne d’âge de 22 ans du côté des jeunes ».

Notamment parce que la formule avait jusqu’ici un caractère provisoire : avant la loi Elan, le jeune et le senior étaient liés par une convention d’occupation temporaire et précaire.

La loi de 2018 est venue changer la donne en créant un contrat de location (ou de sous-location) dédié, le contrat de cohabitation intergénérationnelle solidaire.

Il précise le montant de la contrepartie, les menus services le cas échéant ainsi que la durée de la cohabitation (fixée librement entre les contractants). Il doit aussi indiquer quelle(s) pièce(s) compose(nt) l’espace privé du jeune et quelles autres sont partagées.

Partager cet article

Sur le même sujet