Agevillage

Les lanceurs d'alerte mieux protégés

Des canaux pour signaler, alerter


Partager :

Lors de la Nuit des débats de 2016 consacrée aux lanceurs d’alerte, les orateurs espéraient due notre législation évoluera vers encore plus de protection des lanceurs d'alerte, contre les licenciements notamment. Quelques mois plus tard, la Cour de cassation prenait une décision en ce sens et le Défenseur des droits était investi d’une mission de protection. Explications.

Abus et maltraitance sur les personnes âgées, des situations à risque, aussi, pour les professionnels qui prennent soin d’elles : il existe - heureusement -  des recours, des canaux légaux pour signaler, alerter.

Lire la suite


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -