Agevillage
  >   Actualités  >     >   Dans la peau d'un patient â...

Dans la peau d'un patient âgé à Paul Brousse


Partager :

Casque pour réduire les capacités auditives, lunettes sombres, diminution de la coordination, de la force… On ne présente plus la combinaison de simulation de vieillissement. Depuis le mois de juin, le service de gériatrie de Paul Brousse (Villejuif, AP-HP) propose aux étudiants et aux soignants e l'enfiler le temps d’une formation pas comme les autres…

Dans la peau d'un patient age a paul brousseA l’instar du musée du Louvre, qui encourageait ses employés à se mettre dans la peau d’une personne âgée lors de la semaine de l’accessibilité, du 25 janvier au 1er février dernier, le service de gériatrie de l’hôpital de Villejuif utilise dorénavant le simulateur de vieillissement à des fins pédagogiques.

La formation, obligatoire pour les étudiants et facultative pour les soignants, vise à promouvoir la bientraitance.

« Il ne s’agit pas d’enfiler la combinaison pour faire quelques pas », précise le docteur Edouard Karoubi, chef du service.

Après un cours théorique de trois minutes, les participants passent la combinaison pour vivre le parcours d’une personne âgée à l’hôpital.

Ils doivent se lever seuls du lit, du fauteuil (ou attendre l'arrivée d'un soignant) passent par le lève-malade, doivent se nourrir, boire…

« On leur donne même à manger », explique le médecin, « ce qui n’est pas toujours bien vécu ».

20 étudiants et 4 soignants ont déjà testé ce vieillissement anticipé.

Une vingtaine de formateurs relais ont également été formés, pour pouvoir organiser une demi-journée de formation par semaine dès le mois de septembre.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -