Agevillage
  >   Actualités  >     >   La poésie contre le burn-out

La poésie contre le burn-out

Reconstruire la dignité au travail avec les pratiques narratives


Partager :

Parce que "Les textes littéraires sont toujours ouverts. Ils ne proposent pas de système de pensée pour élaborer une vérité générale, mais ils donnent à penser à partir du particulier, de la vie singulière" explique le Pr Antoine Compagnon, professeur au Collège de France.
De l'importance des mots, des histoires dans les accompagnements menés chaque jour en ESMSS... au risque d'épuisements professionnels.

Le cadeau d'un poème sur sa situation professionnelle.
L'auteur de ce livre Noëllyne Bernard, est coach, praticienne narrative, elle anime des ateliers pour apprendre à se fasciner de la vie de l'autre.
Dans cet ouvrage, elle partage des poèmes qu'elle a adressé aux personnes qu'elle a accompagné au fil de leurs "conversations".
Ils ont tous accepté d'être publié, après anonymisation.
Ces poèmes posent les mots échangés, les bousculent, les magnifient. Ils relient les contraires (puissance et douceur)... Ils sont lus avec la personne concernée, très touchée, qui peut le discuter et le retoucher.
Un poème est un cadeau que l'on peut oublier ou le plus souvent garder et relire.
Les images, les métaphores, les comparaisons, les anaphores, le style, touchent et parlent à l'estime de soi souvent bafouée (en situation d'épuisement professionnel).

Les Pratiques Narratives®
Nées des travaux de Michael WHITE et de David EPSTON dans les années 80-90, elles portent un intérêt particulier aux formes de recueil d'informations qui permettaient aux gens de faire de nouvelles compréhensions des événements de leur vie, de devenir curieux d'aspects de leur vie restés cachés, de devenir fascinés par les territoires négligés de leur identité, et parfois, stupéfaits par leurs propres réponses aux situations difficiles de leur existence.
Les auteurs montrent que ces réalités sont construites socialement, constituées à travers le langage, la narration (la conversation) avec des significations complexes, parfois à plusieurs niveaux, organisés à travers des histoires, vers un changement toujours possible, car "il n'y a pas de vérités essentielles".

Jusqu'à une médecine narrative.
La Médecine Narrative est enseignée aujourd'hui à Columbia University de New-York notamment. Avec Michael White et David Epston, une enseignante, Rita Charon, explique le pouvoir du récit sur le comportement, tant du médecin que du malade. L'enjeu est alors d’apprendre à devenir capable de recevoir ces histoires (écouter, absorber, interpréter, être ému...) et établir l’alliance thérapeutique, pour partager les pistes thérapeutiques, supporter l’incertitude, inventer des fins à cette histoire.
La médecine narrative a ses racines dans la philosophie existentielle et son outil clé est "la pratique narrative".

La poésie contre le burn-out
Reconstruire la dignité au travail avec les pratiques narratives
Noëllyne Bernard
Préface Pierre Blanc Sahnoun
Edition Publibook
158 pages - 14,50 €


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -