Agevillage
  >   Actualités  >     >   Le Label Humanitude pour as...

Le Label Humanitude pour assurer et renforcer le lien entre la qualité de vie des uns et la qualité de vie au travail des autres (QVT)

Bravo aux établissements labellisés et renouvelés en 2018


Partager :



Ce 11e colloque Approches non-médicamenteuses a eté l’occasion de présenter les établissements qui ont obtenu le Label Humanitude en 2018. L’EHPAD « Résidence Bon Accueil » de Touvois, l’EHPAD Smith de Lyon et l’EHPAD « La maison de Jeanne » de Villers Bocage ont ainsi été mis à l’honneur pour leur labellisation.

La maison de retraite de l’Amitié d’Albi, les résidences « Les Grands Jardins » de Montauban de Bretagne et la résidence les Menhirs de Médréac ont elles été distinguées pour le renouvellement de leur label.

Le Label Humanitude s’appuie sur les enseignements de l’Humanitude (sa philosophie de soin associée à plus de 150 techniques de prendre soin) ainsi que sur un référentiel qui décline les cinq principes de l’Humanitude en critères que les établissements vont évaluer année après année pour obtenir et garder le label. Ces repères, ces outils, ces auto-évaluations régulières renforcent une culture cohérente de la bientraitance et la valorisation des équipes professionnelles.

Mots-clés : label Humanitude – référentiel – évaluations - auto-évaluations – référentiel – cohérence – compagnonnage – repères - analyses de pratiques

1. Donner du sens, de la cohérence

Le label Humanitude s’appuie sur la philosophie de l’Humanitude qui interroge chaque geste de soin, de prendre soin.

Cette philosophie est le socle repère quand une difficulté survient, quand un choix s’impose dans le quotidien des pratiques.

On s’interroge à chaque fois : à quel niveau de soin suis-je si j’agis ainsi ?
De plus, le référentiel du label Humanitude décline 5 principes repères pour tous, professionnels, familles, personnes fragilisées en plusieurs centaines de critères.

Chacun peut s’y référer.

L’exigence est motivante pour avancer, grandir et assurer une qualité pérennisée.

2. Se sentir soutenu dans sa pratique et développer le sentiment d’appartenance

Dans chaque accompagnement, des questions se posent. Le référentiel du Label Humanitude aide à formaliser une conduite cohérente validée en équipe pluridisciplinaire et supervisée par l’infirmière pour l’aide à la toilette, les repas, la vie sociale. Ces prescriptions validées chaque jour soutiennent les professionnels dans leurs pratiques et induisent un sentiment d’appartenance.

3. Evaluer avec bienveillance le professionnalisme

Principe fondamental d’une démarche qualité, l’auto-évaluation permet à chacun de se donner les moyens d’évoluer. La démarche invite les structures à s’auto-évaluer à partir d’audit flash de terrain, d’observations binôme, en compagnonnage.

Des ateliers très réguliers animés notamment par les référents Humanitude permettent de revoir les pratiques, de rassurer, de consolider.

Ces évaluations concernent les professionnels du soin, de la restauration, de l’hôtellerie, de la vie sociale… tous en lien pour grandir dans la qualité et le professionnalisme proposé.

4. Valoriser les équipes fières de leur prendre soin

Parce que chacun a besoin de valorisation, la démarche est d’abord emmenée par l’équipe d’encadrement. 

Année après année, auto-évaluation après auto-évaluation, les équipes voient la qualité s’améliorer, les indicateurs passent au vert, les remerciements augmentent, les stagiaires et les remplaçants veulent venir travailler dans ces structures.

Le label Humanitude a été conçu tout d’abord pour les structures, pour les équipes.

Les avancées des auto-évaluations servent de support en communication interne.

Mais il sert aussi à valoriser cette qualité vers l’extérieur. Vers les familles, les proches, mais aussi les élus, les autorités de tarification, les médias.
Le label rassure : même avec une maladie neuro-évolutive, même désorienté, on peut bien vivre et bien vieillir, debout jusqu’au bout !

Repères, moteurs, inspirants, les établissements labellisés attestent de l’abandon du pouvoir sur l’autre, l’abandon de la souffrance, vers la tendresse, jusqu’au bout.

Le label Humanitude est un message porteur qui met aussi en lumière le nécessaire professionnalisme de tous les acteurs du prendre soin.

Katherine Gardella est infirmière de formation. Cadre supérieur de santé, elle a organisé la mise en place de la Méthodologie de soin Gineste-Marescotti dans un Ehpad qui deviendra site pilote Humanitude en 2003, puis labellisé en 2016.  Elle a participé à de nombreux groupes de travail sur la gérontologie et la maladie d’Alzheimer avec les Clic (création d’un outil commun pour le dossier unique), l’Anesm pour l’élaboration du Guide des bonnes pratiques, et l’UNIOPSS–URIOPSS sur le plan Alzheimer.  En 2011, elle a rejoint Asshumevie en tant que chargée de missions permanente et évaluatrice pour le Label Humanitude.

Céline Fourreau est présidente d’Asshumevie. Directrice d’Ehpad depuis 10 ans, elle a mené la Résidence le Sequoia (Illzach) vers le label Humanitude obtenu en 2013.

Elise Gambier est directrice d'établissement social et médico social diplomée en 2004 de l'Ecole de Hautes Etudes en Santé Publique, Vice Présidente d'Asshumevie, Directrice de La Maison de Jeanne labellisée en 2018, EHPAD public autonome de VILLERS-BOCAGE dans le Calvados en Normandie.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -