Agevillage

L'amiante : aspects juridiques et médicaux


Partager :

L’amiante et ses dérivés industriels représentent un réel danger pour la santé. Les particules d’amiante peuvent être à l’origine de graves troubles dans l’organisme et entraîner la mort des personnes contaminées, la maladie pouvant se déclarer plusieurs dizaines d’années après sa contamination.

Qu’est ce que l’amiante ?

L’amiante est une variété de silicate de fer, magnésium et calcium, dont les cristaux peuvent être travaillées en fibres. On distingue deux variétés d’amiante : la serpentine et les amphiboles.

  • la serpentine ne comporte qu’une espèce cristalline, le chrysotile, un silicate contenant du magnésium, dont la cristallisation forme des fibres de faible diamètre mais pouvant être très longues. Son usage industriel est encore important.
  • les amphiboles comportent cinq variétés : anthophyllite, amosite, actinolite, trémolite et crocidolite.
  • L’amosite et la crocidolite ont connu une utilisation industrielle importante, mais les autres espèces peuvent être associées, en quantité variable, à d’autres matériaux. Toutes les fibres d’amiante peuvent provoquer des atteintes tumorales.

    Utilisation de l’amiante

    L’amiante a l’avantage d’être très résistante face à la chaleur et au feu, ne fondant qu’au chalumeau. Elle est également assez souple pour être tissée.Après avoir subi un traitement mécanique, les fibres d’amiante sont utilisées pour des productions très variées (isolation, joints, flocages, dalles, fibro-ciments, textiles). Les produits contenant de l’amiante peuvent se dégrader et libérer des fibres. Présentes dans l’atmosphère, elles pourront être inhalées par l’homme. Leur aptitude à provoquer des lésions dépendra du type de fibre, de sa concentration, et de la durée de la période d’exposition.On retrouve l’amiante dans l’industrie du bâtiment, dans l’industrie pour le calorifugeage et l’étanchéité, dans les produits d’étanchéité…Les matériaux durs, présents dans la construction, tels que l'amiante-ciment, ne libèrent pas spontanément de fibres d'amiante, sauf lorsqu'ils sont sciés, découpés, percés ou poncés.En revanche, les flocages, calorifugeages et faux-plafonds contenant de l'amiante peuvent, en se dégradant, libérer des fibres d'amiante dans l'atmosphère. Ils sont le résultat d'une projection de fibres accompagnées d'un liant, pour aboutir à un revêtement présentant un aspect superficiel fibreux, velouté ou duveteux.Les calorifugeages sont utilisés comme isolant thermique pour éviter les déperditions calorifiques des équipements de chauffage, canalisations et gainesLes faux-plafonds sont composés d'éléments rapportés en sous-face d'une structure portante et à une certaine distance de celle-ci. Ils sont constitués généralement d'une armature suspendue et d'un remplissage de panneaux légers. source : ministère de l'Emploi et de la Solidarité



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -