Agevillage

Pourquoi se former ?


Partager :

Si les ressources humaines accaparent la plus grande partie du budget d’un établissement, c’est bien parce que ce sont elles qui permettent le fonctionnement et le développement d’un projet d’établissement.

Intervenir dans le domaine de la gérontologie, c’est courir un certain danger. Le désarroi des personnes handicapées par leur vieillissement peut s’infiltrer chez les professionnels et paralyser ceux et celles dont la responsabilité première est de garder leur sang-froid et d’assurer une présence compétente et rassurante auprès de ces personnes aux prises avec la dure réalité.  

Pour prévenir ce danger, plusieurs conditions sont nécessaires et indispensables et principalement :
  • Etre à sa place et non rester là seulement parce qu’il y avait un poste vacant. Cela nécessite de réévaluer régulièrement son choix professionnel, d’alimenter sa motivation, et de trouver un sens à son travail pour éviter l’épuisement.

  • Etre compétent. Certains disent : " nous sommes compétents, nous avons un diplôme ". Mais être compétent un jour ne garantit pas d’être compétent toujours ! Au savoir s’ajoutent le savoir-faire et le savoir-faire faire, le savoir-communiquer et le savoir-être.

  • Etre membre d’une équipe demande souplesse et réajustements permanents. Trouver chez ses collègues une écoute attentive et réfléchir ensemble pour trouver la meilleure réponse à une situation donnée. Être capable de créer des alliances pour travailler avec d’autres professionnels et développer des partenariats

  • Etre capable de proposer et réaliser des projets qui brisent la routine. Revaloriser les gestes simples qui ne sont pas de simples gestes : apporter un plateau-repas, pousser un fauteuil, donner un bain… 

  • Ajuster ses attentes au potentiel des personnes : qui dit attentes irréalistes dit découragement.

  • Avoir confiance dans sa capacité d’influencer le milieu et non se sentir impuissant devant la grosse machine qu’est l’organisation. 
 
Accompagner les personnes âgées est un privilège car c’est un métier centré sur le bien être des personnes. Ce travail devrait être davantage valorisé par la société bien sûr mais aussi et d’abord par ceux qui l’effectuent.
 



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -