Agevillage
  >   Actualités  >     >   CNSA : 31 recommandations p...

CNSA : 31 recommandations pour promouvoir la parole des personnes fragiles

Les personnes âgées doivent devenir citoyens comme les autres


Partager :

Logo cnsaLe conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) a présenté le 15 avril, à Paris, 31 recommandations pour promouvoir la parole des personnes fragiles et accompagnées à domicile ou en établissement.  Ces préconisations sont issues du dernier chapitre de son rapport d'activité 2013. 
 
Chaque année, le rapport annuel de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) développe une réflexion prospective sur un thème lié aux politiques de soutien à l'autonomie. Mardi 15 avril, le conseil de la CNSA a formulé 31 recommandations destinées à mieux associer « les personnes âgées et handicapées à la construction de nos politiques". Ces préconisations visent toutefois plus précisément les personnes âgées qui souffrent d’un handicap de citoyenneté par rapport aux personnes handicapées, mieux organisées en associations que les personnes âgées. 

Pour la CNSA, "l'obligation de se sentir citoyen et d'être reconnu comme tel" doit demeurer au cœur de tout projet démocratique. Mais pour que les personnes âgées en situation de handicap puissent demeurer citoyens des initiatives doivent être prises. Paulette Guinchard, présidente du conseil de la CNSA, insiste notamment sur la recommandation 7 sur le « facile à lire et à comprendre ». Les 31 propositions écrites et accompagnées de pictogrammes se veulent ainsi un modèle rédactionnel de ce qu’il convient de faire partout et tout le temps. 

Nombre de propositions concernent les professionnels à qui il est recommandé de « penser à ce que les personnes savent faire plutôt que penser à ce qu’elles ne savent pas faire ». Ou bien, « quand les professionnels font participer les personnes, les personnes doivent se sentir en confiance et à l’aise avec les autres ».

L’aidant lui aussi se voit préconiser d'être attentif au "risque de confiscation ou de formatage de la parole ». 

Les conseils de la vie sociale (CVS), introduits par la loi de 2002 dans les ehpad, ont un rôle à jouer dans l’organisation de la citoyenneté affirme la CNSA. Paulette Guinchard étaye cette affirmation sur la base d’une étude encore non encore publiée de l'Agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médicosociaux (Anesm) sur les CVS.

Cette étude "met en évidence une grande diversité des formes de participation" dans les établissements et services et "confirme que l'initiative des organismes gestionnaires (et l'implication de la direction de la structure, en particulier) est essentielle pour impulser les démarches de participation".
 
La CNSA ajoute qu’un effort particulier doit être accompli en direction des personnes aidées à domicile et qui sont en situation d’isolement. La structure d’aide à domicile est donc ainsi sollicitée pour faciliter  « la mise en réseau de ces personnes en facilitant leur rencontre ». Le programme Citoyenneté dans l'aide à domicile, expérimenté par l'UNA (Union nationale de l'aide, des soins et des services au domicile) entre 2007 et 2009 avait à cet égard "permis d'identifier des clés de réussite" pour une "évolution de la culture des professionnels".

Toutes les personnes âgées qui ne sont pas en contact avec les services sociaux de la commune doivent pouvoir accéder à une forme ou une autre de mise en réseau. La CNSA encourage les collectivités à développer des formules associatives  qui mélangent toutes les classes d’âges indique Sylvain Denis, vice-président du conseil de la CNSA et président de la Fédération nationale des associations de retraités et préretraités.

Le conseil de la CNSA invite communes et associations à établir un état des lieux des pratiques existantes et à labéliser les plus intéressantes d'entre elles. 


mis à jour le



LES LIENS UTILES

CNSA - Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie

La CNSA est à la fois une caisse, une agence et un espace public d’échanges pour l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées.


CAISSE NATIONALE DE SOLIDARITE POUR L'AUTONOMIE
66 avenue du Maine
75682 Paris cedex 14
Tel. 33 (0)1 53 91 28 00


Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -