Agevillage
  >   Actualités  >     >   Report de la loi Vieillisse...

Report de la loi Vieillissement : les retraités exaspérés


Partager :

Sylvain Denis cnrpa

A l'occasion des 10 ans de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (qui porte le don de "jour férié" et finance l'APA), le 10 juin dernier, Sylvain Denis, le Vice-Président du Comité national des retraités et personnes âgées, est sorti de ses gonds.

Malgré les avancées depuis dix ans en termes d'informations sur les aides, de rapprochement avec le secteur des personnes handicapées, le représentant des retraités et personnes âgés est en colère. Ca ne va pas : les personnes âgées et leurs aidants restent les parents pauvres de l'aide à l'autonomie.

Le droit à compensation des situations de handicap quel que soit l'âge n'a pas vu le jour (malgré les promesses de campagnes des présidents Sarkozy et Hollande).
Obtenir l'APA (Allocation personnalisée d'autonomie) repose pour les personnes âgées sur une grille controversée : la grille Aggir. Les représentants des retraités et personnes âgées constatent de fortes inégalité d'accès à l'APA notamment en raison de la manipulation de cette grille par les financeurs de l'aide.

Sylvain Denis souligne les faibles montants de cette APA au regard des besoins des personnes âgées fragilisées et de leurs proches aidants. Il souligne que l'APA est la seule allocation soumise aux revenus des personnes aidées.

Il constate que malgré les besoins constatés et à venir au vue de la démographie, les fonds destinés à l'aide à l'autonomie ne sont pas tous fléchés et utilisés. Il est très amer sur la taxe "CASA" (contribution additionnelle d'aide à l'autonomie) ponctionnée sur les seuls retraités imposables depuis 2013 et toujours pas fléchée vers la CNSA. Faute de loi.

Or les débats sur la Loi d'adaptation de la société au vieillissement viennent d'être reportés. Même si la ministre a assuré ce 10 juin qu'elle sera votée en 2015 pour une mise en oeuvre début 2016 (les décrets seraient en cours de négociation).

Sylvain Denis pointe le problème de visibilité des retraités et personnes âgées. Même dans les futures "conférences des financeurs" qui gèreront les actions de prévention et d'accès aux aides techniques dans chaque département, les représentants des retraités et personnes âgées (CODERPA) ont été oubliés... à ce jour. "Pourquoi ne sommes-nous pas écouté ?" s'est aussi interrogée Mme Fabre de la CFDT-Retraités.

On nous promet une loi depuis 7 ans.
Faudra-t-il une nouvelle hécatombe comme la canicule de 2003 pour que les politiques et pouvoirs publics se saisissent enfin de l'aide à l'autonomie des plus âgés ?


Ecoutez Sylvain Denis en images ce 10 juin à l'occasion des 10 ans de la CNSA à Paris.



mis à jour le



LES LIENS UTILES

CNRPA - Comité National des Retraités et Personnes Agées

Crée par le décret n°82- 697 du 4 août 1982, le Comité national des retraités et personnes âgées (CNRPA) est une instance administrative consultative placée auprès du ministre chargé des personnes âgées.

Présidé par le ministre, ce comité permet la participation des retraités et des personnes âgées à l’élaboration et la mise en œuvre de la politique de solidarité nationale les concernant (article D149-1) du code de l’action sociale et des familles.


CNRPA
14, avenue Duquesne
75350 PARIS 07 SP


Partager :


Vos réactions

TORRAB

22/06/2015 21:06

RETRAITÉS ET PA : HONTE DE LA NATION ?


Sylvain DENIS a raison ...Ça suffit ! Les retraités et personnes âgées seraient-elles devenues les "parias" de la Nation. Lorsque que l'on sait qu'elle est souvent prise dans l'étau entre ses ascendants et ses descendants, cette population qui se met régulièrement au service des autres mérite une toute autre considération que celle qui leur est réservée. Nous sommes tous passés par la phase active; ceux qui, aujourd'hui, décide du sort de celles et ceux qui se dévouent devraient se souvenir qu'ils deviendront aussi, un jour, retraités et personnes âgées.




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -