Agevillage
  >   Actualités  >     >   Edito : professionnels à bo...

Edito : professionnels à bout de souffle

Besoin de reconnaissances sonnantes et trébuchantes


Partager :

Ce 8 octobre, le mouvement social des professionnels de l'aide et des soins aux personnes âgées, des services à domicile aux établissements (Ehpad) se déclinait sur les réseaux sociaux avec le hashtag #ABoutDeSouffle.

Parce que ces salariés des services à la personne ont deux fois plus d’accidents de travail que dans le BTP,

Parce que les rapports se suivent, partagent les constats et peinent à apporter des solutions concrètes, sonnantes et trébuchantes,

Parce qu'ils se sentent méprisés par les arbitrages financiers (PLFSS 2020 et son ONDAM riquiqui pour le secteur du domicile)

Ils ont décidé de remobiliser jusqu'au plus haut sommet de l'état :
#Repondeznous #EmmanuelMacron.

Si des innovations existent et sont régulièrement récompensées (Silver Show, trophées de l’UNCASS et aussi Prix Semaine Bleue 2019), si les instituts continuent d'informer et de proposer leurs recommandations (comme l'INRS sur les risques biologiques cette semaine), les professionnels savent qu'il est difficile de bien prendre soin de personnes fragilisées, atteintes de polypathologies, proches en fin de vie, entourés de prohes aidants qui s'épuisent eux aussi.

Ils savent que des moments comme la toilette sont autant des moments de soin et de vie, mais quand les métiers s'y entrecroisent, s'y entrechoquent, à toute vitesse, ils risquent d'en perdre le sens.

Quel sens aux plans personnalisés de coordination en santé ?

Quel sens aux métiers du grand âge ?

Quand on sait que la santé d'une entreprise, d'un service ou d'un établissement est correlée à la santé de son dirigeant, on voit bien qu'il est utile d'investir dans sa qualité de vie au travail aussi.

Donner du sens : c'est ce que nous feront les 14 et 15 novembre prochains lors de notre 12e colloque Agevillage/Humanitude sur les approches non-médicamnenteuses. Nous y parlerons bientraitance, bienveillance, prendre soin, citoyenneté des personnes fragilisées et de professionnels qui les accompagnent.

Pour leur redonner du souffle.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -