Agevillage
  >   Actualités  >     >   Edito : Du coeur, du temps,...

Edito : Du coeur, du temps, de l'argent

Rapport El Khomri : des propositions saluées, à financer


Partager :

La mission El Khomri a travaillé "avec responsabilité" face au vieillissement et "avec empathie" avec les professionnels qui accompagnent les âgés fragilisés.

Elle a donné la parole à des soignants, des auxiliaires de vie au contact direct des réalités du prendre soin quotidien. Un "Prendre soin" superbement valorisé dans le film du sociologue Bertrand Hagenmüller coécrit par le philosophe du travail Bernard Benattar. Il apporte un autre regard sur le métier de soignant et sort en salle ce 13 novembre.

"Un beau métier où le coeur compte plus que la tête", estime Lika, aide-soignante, dans le film.

Mais un métier à risques comme le montrent les chiffres de la sinistralité trois fois supérieurs dans le secteur de l'aide à la personne à la moyenne nationale. Réduire le coût de cette sinistralité est au coeur de l'investissement de 825 millions d'euros par an proposé par Myriam El Khomri.

Un métier qui demande du temps pour prendre soin des uns, des autres, chez les uns, chez les autres (avec des déplacements pris en charge). Ces métiers demandent du temps pour se former, apprendre ("Penser la fin" de vie à la veille de la Toussaint), questionner ses pratiques (le rapport veut sanctuariser 4 heures par mois et propose une formation obligatoire tous les 2 ans, comme le risque incendie. L'occasion de questionner les violences médicales encore taboues. Il faut du temps pour renforcer son attractivité et sa marque employeur, pour lancer des projet inspirants (voir ce guide pour mener des projets intergénérationnels).

Ce temps si précieux peut être optimisé par les technologies, les systèmes d'informations performants : voir cette semaine la plateforme Terr-eSanté de l'ARS Ile-de-France.

Ces métiers à risques, qui demandent du temps, demandent donc aussi de l'argent, pour revaloriser leur attractivité. Les groupes, les fédérations employeurs l'ont compris et multiplient les initiatives pour former, recruter, fidéliser.

Du coeur, du temps, de l'argent, venez en trouver pendant les deux jours de notre colloque annuel Agevillage/Humanitude sur les approches non-médicamenteuses les 14 et 15 novembre prochains. Au coeur des réflexions, des partages d'expériences, des initiatives concrètes et inspirantes : la bientraitance, la bienveillance pour les personnes aidées et les soignants, le repérage de la non-qualité pour en diminuer les coûts.

L'occasion d'ovationner les équipes qui vont recevoir le Label Humanitude. Elles témoignent d'impacts médico-économiques favorables comme la baisse sensible de leur absentéisme, la remotivation des professionnels confortés dans leurs pratiques par des techniques de prendre soin de haut niveau.

Parce que le coeur, le temps, l'argent ne suffiront pas si la vision, les valeurs et le prendre soin (individuels et collectifs) ne sont pas alignés, outillés et évalués.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -