Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Alzheimer : faut-il prendre au sérieux les patients qui se plaignent de troubles de mémoire ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 22/07/2013

0 commentaires

Le patient peut parfois être le marqueur le plus sur de sa maladie

Faut-il prendre au sérieux les personnes qui se plaignent de perdre la mémoire ? Parfois oui ! Il se plaignait de souffrir de troubles de la mémoire, mais réussissait tous les tests. Pour les spécialistes, le patient était en parfaite santé, hypocondriaque peut être. Sept ans plus tard, l’homme développait clairement tous les signes d’une démence de type alzheimer. Plusieurs études présentées à la conférence internationale sur la maladie d’Alzheimer qui a eu lieu à Boston à la mi juillet, ont toutes émis l’idée que le meilleur marqueur d’une maladie neurodégénérative à évolution lente pouvait être le patient lui-même. Il suffisait

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet