Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La FNAPAEF juge que l'EHPAD est un système à bout de souffle

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 07/10/2013

0 commentaires

Maltraitance d’Etat

Dans une lettre ouverte à Michèle Delaunay, secrétaire d’Etat aux personnes âgées, la présidente de la Fnapaef estime que l’Ehpad est un système inadapté aux ressources des familles. En privant les établissements des ressources humaines nécessaires aux personnes âgées, Joelle Le Gall, présidente de la Fnapaef (association de familles), juge que l’Etat produit de la maltraitance. « La plus grande maltraitance aujourd’hui est celle de l’État qui ne permet pas (aux établissements) de répondre aux besoins des personnes accueillies ». La Fnapaef déplore « qu’aucun ministre malgré de nombreuses promesses n’ait pris vraiment les initiatives nécessaires pour au-moins contraindre

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet