Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : Pas de grande loi sans lobbying des retraités et des aidants

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 13/01/2014

0 commentaires

La concertation pour la loi de programmation de la société au vieillissement animée par l’infatigable ministre Michèle Delaunay se traduira par des décisions politiques sur le logement, la silver Economie, les aides à l’autonomie etc.Sur ce dernier point, force est de constater que les arbitrages auront lieu a minima. La Ministre ne pourra bénéficier, au mieux, à ce jour, que des crédits de la CASA : Contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie, soit 650 millions d’euros.Elle avance alors des propositions d’amélioration qui restent bien minces comme cet acte 2 de l’APA, Allocation personnalisée d’autonomie (à peine 30 euros de plus par mois pour les plans d’aides en moyenne),

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet